Grand format - Depuis le Débarquement, 75 ans d’amour-haine de l’Amérique

Après quatre ans d’occupation nazie, les Américains furent accueillis en héros dans nos contrées.
Après quatre ans d’occupation nazie, les Américains furent accueillis en héros dans nos contrées. - Photo News.

Il y a tout juste trois quarts de siècle, se jouait la plus spectaculaire opération militaire amphibie et aéroportée de tous les temps. Cent cinquante-six mille soldats, anglo-saxons pour l’essentiel, partis de Portsmouth, débarquaient sur les plages de Normandie et ouvraient la voie à la reconquête de l’Europe – la Belgique sera libérée en septembre – et, in fine, à la capitulation de l’Allemagne nazie, onze mois plus tard, le 7 mai 1945.

Au soir du 6 juin 1944, les Alliés dénombraient plus de 10.000 tués, blessés ou disparus dans leurs rangs – ce que l’état-major considéra comme une victoire en soi, ayant prévu des pertes deux fois plus importantes. Avec 6.600 morts, l’armée américaine paya, de loin, le plus lourd tribut à ce « D-Day ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct