La Wallonie réfléchit aux routes de demain

Les routes du futur seront bien davantage qu’un tronçon de bitume, parées qu’elles seront de technologies.
Les routes du futur seront bien davantage qu’un tronçon de bitume, parées qu’elles seront de technologies. - D.R.

Pour se déplacer, en Wallonie, le réseau le plus utilisé est celui des routes, loin devant le rail. Même si le train est de plus en plus fréquenté – le métro n’existe qu’à Charleroi, le tram n’est pas encore réapparu à Liège –, les chiffres révèlent une disproportion qui n’est pas près de se résorber. Mais de quel réseau routier, plus précisément, la Région veut-elle se doter ? Le sujet vaut bien une solide séance de réflexion. Une « Journée wallonne de la route » s’est tenue ce jeudi à La Marlagne, près de Namur, à usage interne du Service public de Wallonie (SPW), mais aussi à destination des représentants des communes et des provinces.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct