Grâce-Hollogne: «La crainte d’une exclusion du PS a pesé dans la balance»

Frédéric Darden et la fédération socialiste de Liège ont oeuvré au rapprochement des deux clans à Grâce-Hollogne.
Frédéric Darden et la fédération socialiste de Liège ont oeuvré au rapprochement des deux clans à Grâce-Hollogne. - Belga

Frédéric Daerden ne s’en cache pas : la réconciliation que l’on n’attendait plus entre les socialistes de Grâce-Hollogne est la réunion de plusieurs facteurs. Le premier est probablement le rôle important qu’a joué le bourgmestre de Herstal aux côtés des responsables de la fédération socialiste de Liège, Jean-Pierre Hupkens et Marie-Claire Lambert. « C’est vrai que j’y ai consacré beaucoup d’énergie, confie-t-il. Mais je trouvais cette situation à Grâce-Hollogne malheureuse pour le parti mais aussi pour les citoyens qui ont voté en faveur des élus socialistes lors des élections communales. »

La fédération socialiste a donc pris le taureau par les cornes et a décidé de ne pas relâcher la pression sur les mandataires communaux pour qu’ils trouvent un terrain d’entente. « La crainte d’une exclusion du PS d’un camp ou de l’autre a évidemment pesé dans la balance. L’ouverture de la majorité socialiste à Écolo est aussi importante car elle sera un facteur de stabilité à l’avenir. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct