Elections 2019: le sortant, le partant et le (déjà) parti

Charles Michel se verrait bien rempiler au 16. Mais cela s’annonce compliqué...
Charles Michel se verrait bien rempiler au 16. Mais cela s’annonce compliqué... - Belga.

L’électeur a distribué ses cartes. Et le moins que l’on puisse écrire, est que ceux qui les ont reçues ne savent pas toujours qu’en faire. Garder ses atouts ? Abattre son jeu ? Quitter la table ? Parmi les joueurs, il y a les sortants, les partants et les (déjà) partis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct