La Belgique (presque) membre d’une banque d’investissement sino-asiatique

L’AIIB a notamment financé au Bangladesh un projet élargissant la connexion rurale au réseau électrique.
L’AIIB a notamment financé au Bangladesh un projet élargissant la connexion rurale au réseau électrique. - D.R.

Pour renforcer ses liens avec l’Asie et la Chine, la Belgique finalise son affiliation à la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB). Cette banque multilatérale, qui fonctionne depuis 2016, a été créée à l’initiative de la Chine dans le but notamment de financer des projets des nouvelles routes de la soie (BRI, Belt and Road Initiative).

A la différence de pays européens comme le Luxembourg, la France ou l’Allemagne, la Belgique ne figure pas parmi les membres fondateurs, mais avait introduit une demande d’adhésion, approuvée en mars 2017.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct