Kazakhgate: la mort d’Armand De Decker met un terme aux poursuites... et à l’enquête?

L’action publique contre Armand De Decker, qui était inculpé dans le dossier kazakhgate, s’éteint avec le décès de l’ancien bourgmestre d’Uccle.
L’action publique contre Armand De Decker, qui était inculpé dans le dossier kazakhgate, s’éteint avec le décès de l’ancien bourgmestre d’Uccle. - Photo News.

Il n’y aura pas de procès. Armand De Decker demeurera à tout jamais présumé innocent aux yeux de la justice. C’est qu’avec son décès, le 12 juin à l’âge de 70 ans, s’éteint l’action publique contre le Ucclois dans l’affaire dite «  kazakhgate  ».

Reste que le nom d’Armand De Decker restera publiquement entaché par l’affaire qui lui valut une inculpation. Une inculpation pour « trafic d’influence », décidée début mai 2018 par le procureur général de Mons, Ignacio De La Serna.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct