Une alliance PS – N-VA? «Avec les socialistes, on ne veut parler que de confédéralisme», réagit le parti nationaliste

Bart De Wever, président de la N-VA
Bart De Wever, président de la N-VA - Belga

Ce jeudi matin, sur les ondes de La Première, le parti socialiste ne fermait plus nécessairement la porte à une discussion au fédéral avec la N-VA si elle peut permettre une augmentation du pouvoir d’achat des citoyens et un renforcement de la protection sociale, a laissé entendre jeudi le président du PS Elio Di Rupo. Former un gouvernement fédéral « sans avoir à traiter de questions institutionnelles, cela peut être un autre univers », a indiqué M. Di Rupo.

Mais la N-VA réagit à la « main tendue » du PS, en expliquant qu’elle n’est pas spécialement emballée. Sa porte-parole, Anne-Laure Mouligneaux explique à La Libre qu’avec le PS, « on ne veut parler que du confédéralisme ».

Durant la campagne électorale, le PS et la N-VA s’étaient lancé des exclusives rendant impossible un gouvernement fédéral avec ces deux formations. La N-VA compte, a priori, s’y tenir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct