lesoirimmo

L’arrestation de l’ex-Premier ministre Ouyahia ravit les Algériens

Ahmed Ouyahia, alors Premier ministre, ici en 2017.
Ahmed Ouyahia, alors Premier ministre, ici en 2017. - Zohra Bensemra/RTR.

Ouyahia en prison ! C’est un peu comme si toute l’échine du peuple algérien ressentait un grand frisson de joie en apprenant la nouvelle. Dame ! Ahmed Ouyahia, celui qui incarnait « le système », l’homme des sales besognes, celui qui fut pendant plus de dix ans le Premier ministre le plus honni de l’histoire du pays (par longues séquences parfois brièvement interrompues entre 1996 et 2019) a été emmené, muni d’une inculpation pour corruption, ce 12 juin en fin d’après-midi vers la grande prison d’El-Harrach. Les personnes présentes devant l’entrée du bâtiment criaient des insultes et lançaient des yaourts vers le fourgon qui transportait celui qui, un jour, avait estimé pendant une pénurie de produits laitiers que « le peuple n’était pas obligé de manger du yaourt ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct