La décision de justice belge qui a participé à faire plier Ryanair

Ce 14 juin, la Cour d’appel de Mons doit mettre un point final à une longue procédure juridique opposant le syndicat CNE à la compagnie low cost irlandaise Ryanair.
Ce 14 juin, la Cour d’appel de Mons doit mettre un point final à une longue procédure juridique opposant le syndicat CNE à la compagnie low cost irlandaise Ryanair. - Reuters

Ce 14 juin, la Cour d’appel de Mons a mis un point final à une longue procédure juridique opposant le syndicat CNE à la compagnie low cost irlandaise Ryanair. Le point de départ est un désaccord sur les règles sociales à appliquer au personnel basé à l’aéroport de Charleroi. Plus de huit ans de procédures plus tard, sauf surprise, l’arrêt de la Cour tiendra compte de l’évolution du secteur, il servira de tremplin à une Europe sociale (en 2018 Ryanair a « inauguré » une première grève sectorielle pan-européenne) et il devrait faire date non seulement dans la jurisprudence belge du droit du travail mais aussi au niveau européen. Rien que ça… À confirmer après lecture de l’arrêt, évidemment.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Entreprises