Les ours polaires de la discorde à Pairi Daiza

Il y aurait un peu plus de 300 ours polaires actuellement détenus dans des zoos dans le monde.
Il y aurait un peu plus de 300 ours polaires actuellement détenus dans des zoos dans le monde. - Reuters

Les plantigrades n’arriveront qu’à l’automne mais déjà les ours polaires de Pairi Daiza sont attendus de pied ferme. Dimanche à 10 heures, l’association Wolf Eyes qui milite contre les zoos, organise un « happening » aux abords du jardin zoologique de Brugelette. D’autres associations de défense des animaux – l’organisateur en annonce 23 – devraient grossir les rangs des manifestants qui reprochent à Pairi Daiza d’accueillir ces ours dans sa future « Terre du froid ». Leur place, disent-ils « n’est ni dans un zoo, ni sous nos latitudes ». Wolf Eyes s’en était déjà pris l’été dernier au Monde sauvage d’Aywaille dont elle a dénoncé – sans être suivie par les autorités – les conditions de vie des trois ours blancs accablés sous de fortes chaleurs. Depuis peu, c’est au puissant parc hennuyer que s’en prennent l’association – menacée d’une condamnation pour calomnie – et ses soutiens. La manifestation de dimanche a fait l’objet de restrictions imposées par la commune.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct