Enfants de djihadistes: l’enjeu du retour à la vie normale

Les six enfants, âgés de 6 à 18 ans, étaient enregistrés comme orphelins dans les camps de Al-Hol, dans le nord de la Syrie.
Les six enfants, âgés de 6 à 18 ans, étaient enregistrés comme orphelins dans les camps de Al-Hol, dans le nord de la Syrie. - Reuters

Cinq mineurs d’âge, âgés de 6 à 14 ans, et une jeune adulte de 18 ans doivent être incessamment rapatriés depuis le camp d’Al-Hol, dans le nord de la Syrie, vers la Belgique. Enregistrés comme orphelin par les autorités kurdes, deux d’entre eux, victimes de rapt parental, ont en fait un parent encore vivant en Belgique, non radicalisé. Les enfants seront pris en charge par les services d’aide à la jeunesse dès leur arrivée sur le sol belge et placés après évaluation du milieu d’accueil.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct