Enfants de djihadistes, le défi de l’acceptation

Six jeunes Belges ont été sortis de l’enfer des camps kurdes.
Six jeunes Belges ont été sortis de l’enfer des camps kurdes. - Reuters

En validant avec le Kurdistan irakien un accord de principe sur le rapatriement de six enfants, la Belgique a franchi une première étape vers le respect de ses obligations envers ses nationaux retenus en zone de conflits. Un premier déblocage dont on peut se réjouir mais qui ne représente toutefois qu’une mise en conformité, la Belgique ayant récemment été rappelée à l’ordre par l’Europe pour son manque de réactivité et sa politique hésitante. Par ailleurs, le gouvernement s’est montré clair : le retour de ces enfants scannés par l’Ocam n’est en rien l’amorce d’une opération de rapatriement de masse.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct