Bernard De Vos au «Soir»: «Ramener ces enfants pour ne pas en faire des terroristes»

«
Des partis politiques instrumentalisent la crainte de faire revenir, avec ces familles, l’insécurité.
»
« Des partis politiques instrumentalisent la crainte de faire revenir, avec ces familles, l’insécurité. » - Mathieu Golinvaux / Le Soir.

Bernard De Vos est revenu de Syrie ce vendredi. Le Délégué général aux droits de l’enfant en Fédération Wallonie-Bruxelles était intégré à une mission humanitaire, en compagnie notamment de Child Focus. En même temps que le rapatriement par l’État belge de six orphelins. Les deux missions n’étaient pas concertées, bien que concomitantes. Bernard De Vos a toutefois rencontré sur place les cinq mineurs et la jeune femme de 18 ans avant leur départ pour la Belgique. Le retour des enfants est une nécessité, selon lui.

Qu’avez-vous vu en Syrie ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct