Brugelette: une haie d’«horreur» vers Pairi Daiza

Les manifestants étaient déguisés et portaient des pancartes.
Les manifestants étaient déguisés et portaient des pancartes. - DUNSKI

Dans un premier temps, craignant une contre-manifestation, André Desmarlières, bourgmestre PS de Brugelette, avait interdit que se tienne le rassemblement convoqué par l’association Wolf Eyes le 6 avril dernier, pour protester contre l’arrivée prochaine des ours polaires à Pairi Daiza. « Au départ, on nous annonçait 1.500 manifestants, avec tous les risques que cela ne dégénère. Même dans l’entité, vous avez des habitants pro-parc et anti-parc. » Les ASBL Wolf Eyes, Animaux en Péril, Le Rêve d’Aby et Animal Sans Toi… t ont alors rencontré l’autorité locale et les services de police afin de présenter leurs intentions, « sereinement et de vive voix ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct