Le mouvement Maharishi, une secte qui offre de la méditation aux écoles belges

Tous les matins et tous les soirs, les élèves prennent cinq à dix minutes pour méditer.
Tous les matins et tous les soirs, les élèves prennent cinq à dix minutes pour méditer. - D.R.

Dans les classes de l’école communale d’Oeudeghien, près de Ath, les journées de cours ne se déroulent pas exactement comme ailleurs. Tous les matins et tous les soirs, les élèves prennent cinq à dix minutes pour méditer. « Ils ferment les yeux et doivent dire leur mantra dans leur tête », explique Christine Nachtergaele, la directrice de l’école, qui a implémenté le projet cette année. « Aux plus petits, on donne un mandala, et ils le colorient. Même s’ils ne font pas la méditation vraiment comme il faut, ça repose les enfants. Et ils adorent. » Depuis quelques années, les animations de méditation et de pleine conscience pour réduire le stress font florès dans les écoles. Mais le programme implémenté dans cette école du Hainaut a ceci de particulier qu’il provient du « Maharishi Institute of Vedic Science », l’antenne belge d’une organisation internationale qui promeut la « méditation transcendantale ». Organisation parfois assimilée à une secte…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct