Un gouvernement flamand minoritaire n’est qu’un «plan B», dit la N-VA

Peter De Roover
Peter De Roover - Pierre-Yves Thienpont

Un gouvernement flamand minoritaire composé de deux partis avec l’appui extérieur d’une troisième formation n’est qu’un « plan B », a affirmé le chef de groupe N-VA au parlement régional, Peter De Roover, lundi dans l’émission De Ochtend sur la VRT. « Un gouvernement majoritaire doit être le principe. Si un soutien extérieur est nécessaire parce qu’il n’y a pas d’autres solutions, soit. Mais ce n’est pas l’option privilégiée », a-t-il assuré.

Durant le week-end, Bart De Wever a rencontré une nouvelle fois le Vlaams Belang dans le cadre de la formation du prochain gouvernement flamand. Ensemble, les deux partis ne disposent pas de la majorité au parlement régional, ce qui rendrait indispensable l’appui d’un troisième partenaire. Or, tous les autres partis au nord du pays ont déjà dit qu’il ne gouvernerait pas avec l’extrême droite.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct