lesoirimmo

«Wilfried» lance un appel à ses lecteurs et lorgne vers la Flandre

François Brabant espère pouvoir récolter 150.000 euros.
François Brabant espère pouvoir récolter 150.000 euros. - Hatim Kaghat.

Raconter la politique mais aussi l’âme de ce pays étrange et un peu fêlé qu’est la Belgique, en mêlant journalisme et littérature. C’était l’ambition affichée par un nouveau magazine lancé au printemps 2017 et dont le nom ramassait bien le propos : Wilfried. Malgré l’enthousiasme suscité par ce nouveau venu, le scepticisme était de mise à l’époque. Lancer un nouveau titre de presse reste une gageure vu les difficultés du secteur, d’autant que deux acteurs misant sur le journalisme au long cours (Médor et 24h01) s’étaient déjà lancés avant lui. Deux ans et huit numéros plus tard, Wilfried est pourtant toujours là et bien là dans nos librairies, ce qui est déjà en soi un succès. Le magazine a réussi à faire parler de lui plus d’une fois grâce à ses reportages qualitatifs et grandes interviews (celle de Bart De Wever et la culture latine par ex.) et a obtenu plusieurs marques de reconnaissance du secteur (deux prix Belfius du journalisme).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct