Beaux-parents Bien maigre pour un casting aussi lourd

<span>Beaux-parents</span> Bien maigre pour un casting aussi lourd

Coline et André sont en parfaite harmonie avec leur fille, Garance, et leur gendre Harold. Pour un quiproquo mal interprété, Garance se sépare d’Harold et ordonne à ses parents de ne plus jamais le revoir. Les beaux-parents ne peuvent s’y résoudre : elle l’a largué, mais pas eux. Commence pour eux une double vie pour continuer à voir leur gendre adoré…

Le schéma simpliste et bon enfant de cette comédie vaudevillesque qui surfe sur la veine de Mon beau-père et moi mais sans sa folie passera sans problème sur le petit écran. On trouvera que Josiane Balasko et Didier Bourdon campent un couple de retraités plutôt sympathique et que Bruno Bénabar a bien la tête du gendre idéal.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct