«Ce n’est que le début, je peux vous l’assurer»: les raisons de la colère des pompiers bruxellois

Au cours d’une action musclé, les pompiers ont notamment provoqué des incendies sur plusieurs axes de la capitale ce mercredi.
Au cours d’une action musclé, les pompiers ont notamment provoqué des incendies sur plusieurs axes de la capitale ce mercredi. - Reuters

ANALYSE

Quand ce sont les hommes du feu qui allument l’incendie, forcément, l’image fait mouche. La seconde manifestation des pompiers bruxellois en trois jours, au cours de laquelle près de 220 protestataires ont dans le désordre bloqué des tunnels, paralysé le trafic en voirie, brûlé des palettes sur le boulevard de Waterloo ou encore fait exploser des pétards à l’intérieur même la gare Centrale, ne sera, en effet, pas passée inaperçue, ce mercredi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct