Iran-USA: le mensonge est une bombe à retardement

Iran-USA: le mensonge est une bombe à retardement
Reuters.

Qui sont les auteurs des attaques contre des tankers dans le golfe d’Oman ? Pour l’administration Trump, pas de doute : c’est l’Iran. Mais Téhéran jure ses grands dieux qu’il n’a rien à voir dans ces actes malveillants.

Un peu partout, des voix s’élèvent, appelant à la prudence. « Avant de blâmer quelqu’un, nous avons besoin de preuves crédibles », a précisé Nathalie Tocci, conseillère de la « ministre » européenne des Affaires étrangères, Federica Mogherini. Les paroles d’une démocratie alliée ne vaudraient-elles donc pas mieux que celles d’une dictature hostile ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct