Joshua Wong: «La bataille continue» à Hong Kong

Joshua Wong: «La bataille continue» à Hong Kong
Reuters

J’ai eu le temps de me reposer. » Tous ceux qui pensaient que la prison aurait eu raison de l’esprit de Joshua Wong se trompaient. A peine sorti de la prison de Lai Chi Kok, où il a purgé une peine de deux mois pour les désordres occasionnés par le Mouvement des parapluies, le jeune homme de 22 ans, leader de l’occupation de 2014, a pris part à la nouvelle protestation qu’il avait dû suivre depuis sa cellule jusqu’à dimanche.

« Carrie Lam continue à ignorer la voix des citoyens, il est temps qu’elle apprenne ce qu’est le respect », déclare-t-il après avoir écouté la chef de l’exécutif demander pardon, mais ne répondre qu’en partie aux slogans scandés par les manifestants. Elle n’a pas l’intention de démissionner ni d’abroger la loi sur l’extradition. Elle s’est contentée de la suspendre pour une durée indéterminée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct