Ces trottinettes électriques tant aimées, tellement haïes

Ces trottinettes électriques tant aimées, tellement haïes

Elles ont débarqué sans crier gare il y a quelques mois, à Bruxelles et dans d’autres villes de Belgique (Anvers, Liège, Charleroi, Namur…). Des sauterelles, une plaie, l’anarchie, un danger permanent… Plus moyen de circuler à l’aise. Il faut désormais les enjamber, freiner, les éviter, alors qu’elles slaloment en silence comme la vipère dans les herbes hautes. Sur la route, l’invasion nécessite une attention de tous les instants : plus question d’être relax pour téléphoner au volant ou de consulter à l’aise ses SMS. Si ça continue, même les rétroviseurs vont devoir reprendre du service ! Sûr : notre petite terre pépère s’est transformée en champ de bataille.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct