Accueil des migrants: l’avenir incertain de la porte d’Ulysse

La porte d’Ulysse accueille plus de 300 personnes chaque soir.
La porte d’Ulysse accueille plus de 300 personnes chaque soir. - Mathieu Golinvaux.

Les migrants du parc Maximilien auront-ils toujours accès à un lieu où dormir cet été ? La porte d’Ulysse, le centre d’accueil de nuit créé par la Plateforme citoyenne – qui accueille plus de 300 personnes chaque soir – voit son financement arriver à échéance le 30 juin. Un accord de principe conclu avec la majorité régionale sortante prévoyait sa prolongation jusqu’au mois d’août, mais à quelques jours de l’échéance, la plateforme est toujours dans le flou.

Bricolé au départ grâce au soutien de la Ville et des bénévoles de la Plateforme citoyenne, le dispositif d’accueil s’est professionnalisé à partir de mars 2019 lorsque la Région a injecté 600.000 euros dans le projet. La porte d’Ulysse a alors récupéré l’aile du bâtiment occupée par la Croix-Rouge, à Haren, et recruté du personnel salarié (25 équivalents temps plein). La Ville et le CPAS de Bruxelles maintenaient quant à eux leur soutien en payant le loyer et en s’occupant de l’entretien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct