L’Inde réinvente le yoga

L’Inde réinvente le yoga
EPA.

Pour la journée mondiale du yoga célébrée le 21 juin, on met les bouchées doubles en Inde, berceau de la tradition. En bons élèves, les responsables indiens ont été accaparés par les préparatifs. Chacun s’escrime à organiser sa parade des tapis de yoga qui seront déroulés dans les lieux publics. Pas moins de 130 millions d’adeptes sont attendus à travers le pays. En Inde, on ne plaisante plus avec le yoga.

Depuis 2014, le parti nationaliste hindou du BJP, incarné par le Premier ministre Narendra Modi, s’est réapproprié cette tradition. « Les nationalistes hindous l’ont transformé en un instrument politique », rappelle le sociologue Deepak Metha. Ainsi, la pratique est glorifiée en symbole de ralliement patriotique, dans un contexte politique d’exaltation de l’hindouisme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct