Juventus: Maurizio Sarri, un lourd héritage à assumer

Juventus: Maurizio Sarri, un lourd héritage à assumer
D.R.

De 1990 à 2019, le bourlingueur Maurizio Sarri a écumé les clubs italiens. Dix-neuf formations au total. Lui le technicien italien, aux lunettes rectangulaires et aux nombreuses cigarettes clouées à son bec, n’a jamais réussi à s’intégrer dans un projet à long terme. La faute, entre autres, à un caractère bouillonnant. Mais, ce jeudi, au moment de sa présentation officielle en tant qu’entraîneur des Bianconeri, il a enfilé des gants. Ne cachant d’ailleurs pas une certaine fierté, au regard de son propre cheminement. « C’est le couronnement d’une longue carrière : les divisions inférieures, la Serie B, la Serie A, la Premier League et maintenant la Juventus. Je suis ému d’être ici, dans le club le plus important d’Italie », expliquait l’homme de 60 ans, au milieu du triumvirat de l’institution piémontaise, composée d’Andrea Agnelli (le président), Pavel Nedved (le vice-président) et Fabio Paratici (le directeur sportif).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct