Françoise Nyssen au «Soir»: «Il faut cultiver le lien, dès l’école»

« A force de sacrifier l’essentiel pour l’urgence, on oublie l’urgence de l’essentiel. »
« A force de sacrifier l’essentiel pour l’urgence, on oublie l’urgence de l’essentiel. » - Dominique Duchesnes

Ministre française de la Culture de mai 2017 à octobre 2018, Françoise Nyssen s’essaie, avec Plaisir et nécessité, à un bilan de son passage dans le gouvernement d’Edouard Philippe. Elle y raconte aussi son parcours, depuis ses premiers pas bruxellois jusqu’à l’aventure éditoriale d’Actes Sud, qu’elle entama il y a quarante ans avec son père, Hubert Nyssen.

Votre père pointait deux objectifs, à la création d’Actes Sud : la qualité littéraire et le soin apporté à la présentation des livres. Il ajoutait : « être dans le vent ? Vocation de feuille morte. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct