Traduction: le Collège de Seneffe, c’est reparti!

Caroline Lamarche est l’une des autrices belges qui seront traduites lors de cette résidence.
Caroline Lamarche est l’une des autrices belges qui seront traduites lors de cette résidence. - Marie-Françoise Plissart.

Alors que nous nous en inquiétions encore dans ces pages en février, il y aura bien une édition 2019 du Collège des traducteurs littéraires de Seneffe, cette résidence estivale qui, chaque année depuis plus de vingt ans, rassemble une quinzaine de traducteurs professionnels affairés à préparer pour de nouveaux marchés la littérature francophone belge.

Pour mémoire, cette résidence de traducteurs, unique en Belgique, est née en 1996 de l’initiative de quelques pionniers dont l’écrivain Jacques De Decker et la traductrice Françoise Wuilmart. Fin 2016 cependant, l’évaluation n’était plus positive et l’événement a été suspendu. Il aurait pu renaître au printemps 2018, il buta sur des obstacles formels.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct