L’Explosion des genres et des couleurs

Lawrence Pennington (1934), devant une de ses œuvres exposées à Bruxelles.
Lawrence Pennington (1934), devant une de ses œuvres exposées à Bruxelles. - D.R.

Sous le titre « Explosion », l’exposition actuelle propose effectivement de sortir des sentiers battus pour s’aventurer sur de nouvelles pistes avec les artistes du Spinifex Arts Project à Tjuntjuntjara au cœur du Great Victoria Desert. Mais le titre fait aussi référence à une explosion bien réelle puisque c’est dans cette région que la Grande-Bretagne réalisa ses essais nucléaires dans les années 1950. Un véritable cataclysme pour les familles nomades de la région qui tentèrent d’y survivre. Des années plus tard, en 1986, ceux qui s’étaient sédentarisés découvrent des traces de pas et comprennent que certains vivent encore en nomade. Ils vont partir à leur recherche et les retrouver. Certains d’entre eux font aujourd’hui partie des artistes de Spinifex. C’est notamment le cas de la famille Rictor dont le frère aîné, Mick, livre ici quelques œuvres étonnantes, plus rugueuses, plus brutes que celles de ses congénères mais tout aussi habitées.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct