Kanal Brut, clap de fin

Dans cette vraie fausse voiture, une pédale permet au conducteur de faire défiler le décor...
Dans cette vraie fausse voiture, une pédale permet au conducteur de faire défiler le décor... - D.R.

En mai 2018, sous le commissariat général du Centre Pompidou, un temple de l’art de 39.000 m2 ouvrait sur une promesse : plus d’un an d’expositions, d’installations, de performances, de danse, de musique, soit de création sans (beaucoup de) limite. Pari tenu. Et comme il y en a un peu plus et que vous en voulez encore, en souvenir de ces 14 mois, le festival Kanal Brut a programmé pour les neuf prochains jours une série de moments inédits et inoubliables. Totalement dans la philosophie du lieu : gommer cette barrière invisible qui empêche le profane de pousser la porte des musées. Morceaux choisis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct