Toujours plus de candidats pour les études de médecine et dentisterie

Première session de l'examen d'entrée aux études de sciences médicales et dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelle
Première session de l'examen d'entrée aux études de sciences médicales et dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelle - Didier Lebrun

L’intérêt pour les études de médecine et dentisterie ne faiblit pas, au contraire. A l’heure de clôturer les inscriptions pour l’examen d’entrée du 10 juillet prochain, l’Ares ne peut que souligner l’engouement des jeunes francophones : 4.088 personnes ont officiellement manifesté leur intention de passer l’examen. C’est 10 % de plus que lors de l’édition de juillet 2018. « Il faudra affiner la raison de cette augmentation mais elle est probablement à la fois “interne” (étudiants résidents en Communauté française) et “externes” (afflux d’étudiants non-résidents, venant de France le plus souvent) », dit Julien Nicaise, administrateur de l’Ares.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct