Karim Belhocine, le confident devenu T1

La hargne.
La hargne. - Belga

Entraîneur principal du Sporting d’Anderlecht par interim la saison dernière suite aux licenciements de Hein Vanhaezebrouck puis de Fred Rutten, Karim Belhocine va donc poursuivre sa carrière dans ce rôle de T1, mais au Sporting de Charleroi cette fois. Au Mambourg, il aura la lourde mission de remplacer Felice Mazzù.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct