Tensions dans le Golfe: les Etats-Unis avertissent l’Iran de ne pas confondre «prudence» et «faiblesse»

John Bolton est conseiller à la sécurité nationale du président américain.
John Bolton est conseiller à la sécurité nationale du président américain. - Reuters

John Bolton, conseiller à la sécurité nationale du président américain, a averti l’Iran dimanche de ne pas confondre « prudence » et « faiblesse », deux jours après l’annulation à la dernière minute par Donald Trump de frappes de représailles contre l’Iran.

Les Etats-Unis ont lancé des cyberattaques contre l’Iran, rapportent des médias américains

« Ni l’Iran ni aucun autre acteur hostile ne devrait confondre prudence et retenue de la part des États-Unis avec de la faiblesse », a déclaré M. Bolton, avant une rencontre à Jérusalem avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct