Négociations wallonnes: le coquelicot irrite au CDH et exaspère au MR

Au CDH, on campe sur ses positions. «
Notre parti n’est pas en capacité de peser dans le rapport de forces au sein d’une majorité en Wallonie, il faut être conséquents, nous avons fait le choix de l’opposition
», Julien Matagne.
Au CDH, on campe sur ses positions. « Notre parti n’est pas en capacité de peser dans le rapport de forces au sein d’une majorité en Wallonie, il faut être conséquents, nous avons fait le choix de l’opposition », Julien Matagne. - BRUNO FAHY

On connaît le problème : il manque trois sièges au Parlement wallon pour donner sa chance au fameux coquelicot rouge-vert-société civile. Les centristes-humanistes peuvent-ils combler le handicap ? Ce n’est pas gagné…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct