Négociations à Bruxelles: l’Open VLD tenté par la politique de la chaise vide

Le VLD pourrait demander au PS et à Groen d’attendre avant d’entamer les négociations à Bruxelles.
Le VLD pourrait demander au PS et à Groen d’attendre avant d’entamer les négociations à Bruxelles. - Photo News

Les négociations bruxelloises pourront-elles s’ouvrir ce lundi, comme annoncé ? La réponse viendra de l’Open VLD. Selon nos informations, elle devrait être négative. Réunis ce lundi matin en bureau de parti, les libéraux flamands devraient, en effet, demander au PS et à Groen d’attendre avant d’entamer les discussions. Et leur signifier que ni Guy Vanhengel ni Sven Gatz, négociateurs pressentis, ne seront des leurs. En tout cas pas dans les prochains jours. Motif ? Le même qu’il y a dix jours, lorsqu’ils avaient demandé aux formateurs de « temporiser » : ne pas se précipiter pour constituer une majorité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct