Mercato: Neymar, le feu de paille européen

Le marché des transferts semble avoir retrouvé une certaine forme de «
logique
».
Le marché des transferts semble avoir retrouvé une certaine forme de « logique ». - Photo News.

Avec le transfert de Neymar au PSG pour 222 millions d’euros, le prix du joueur le plus cher avait plus que doublé en un an : Pogba avait quitté la Juventus pour Manchester United contre une indemnité de 105 millions d’euros. Jusque-là, la progression, d’un mercato à l’autre, avait été plutôt graduelle. Entre 2002 et 2009, le record avait modestement évolué (de 77 millions d’euros pour Zinédine Zidane aux 94 pour Cristiano Ronaldo). Ensuite, entre les 101 millions d’euros payés par le Real Madrid pour Bale et les 105 de Paul Pogba, trois ans s’étaient écoulés (2013-2016).

D’un coup, les nouveaux riches du PSG avaient brisé ce crescendo tout en douceur. En outre, en rachetant la clause de Neymar – jugée a priori hors de portée –, le PSG avait aussi inversé le sens des affaires : jusque-là, aucun club n’aurait même pas osé solliciter un joueur du Real ou du Barça.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct