Un Belge parti combattre en Syrie perd sa nationalité

Hakim Elouassaki est le premier djihadiste belge condamné pour assassinat.
Hakim Elouassaki est le premier djihadiste belge condamné pour assassinat. - D.R.

La cour d’appel d’Anvers a condamné ce mercredi Akim E., un homme de 26 ans parti combattre en Syrie, à 28 ans de prison pour meurtre en Syrie. Le jeune homme originaire de Vilvorde perd la nationalité belge. Il a également été mis à la disposition du tribunal de l’application des peines (TAP) pendant 15 ans.

► L’histoire d’Hakim Ellouassaki parti en Syrie en octobre 2012

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct