Peste porcine africaine: déjà 180 km de clôtures

Début juin, l’impressionnante barrière de clôtures s’étire déjà sur 180 km. Et ce n’est pas fini...
Début juin, l’impressionnante barrière de clôtures s’étire déjà sur 180 km. Et ce n’est pas fini... - D.R.

Ces dernières semaines, le dossier « peste porcine africaine » ne fait plus beaucoup parler de lui mais la vigilance reste de mise et la lutte se poursuit jour après jour. Début juin, deux sangliers viropositifs ont encore été retrouvés dans la commune d’Etalle, là où tout a commencé à l’automne dernier. Ces deux cadavres étaient situés entre Etalle et St-Léger et vers la Croix-Rouge.

Le combat n’est donc pas encore gagné d’autant plus que le cycle de reproduction va sans aucun doute faire apparaître une volée de marcassins... d’autant plus que les estimations de sangliers présents dans la zone, données lors de l’apparition de la maladie, semblent avoir été sous-estimées vu le nombre de sangliers d’ores et déjà « captés », soit retrouvés morts ou qui ont été abattus. On en est à 3166 !

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct