BioMarin doit continuer de livrer le médicament Vimizin à la petite fille de 5 ans malade

BioMarin doit continuer de livrer le médicament Vimizin à la petite fille de 5 ans malade
D.R.

L’entreprise pharmaceutique BioMarin doit continuer de livrer le médicament Vimizin à Valentina, une petite fille de 5 ans souffrant du syndrome de Morquio, une maladie rare, a décidé mercredi le juge des référés de Bruxelles.

BioMarin distribuait gratuitement le médicament à la fillette depuis mars 2018, mais avait renoncé à ce geste en février dernier. Selon ses avocats, la firme estimait qu’elle n’était plus obligée de délivrer gratuitement le médicament étant donné qu’il était disponible sur le marché belge, mais le tribunal en a décidé autrement et a assorti son jugement d’une astreinte de 10.000 euros par semaine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct