Quand le cash s’envole

C’est une tendance lourde : la disparition progressive du cash dans les festivals. Souvent perçue positivement, si ce n’est qu’à n’y prendre garde, on pourrait y laisser quelques plumes…

Cela fait plusieurs années déjà que les organisateurs, soucieux de limiter les inconvénients du cash (perte de temps, contraintes de sécurité, erreurs de caisse, etc.), proposent en effet en prévente des bons ou jetons qui permettent d’acheter, sur place, nourriture et boissons sans devoir sortir pièces ou billets. Censée simplifier la vie des festivaliers, tout en leur offrant une ristourne, la formule est d’autant plus prisée par les organisateurs qu’elle gonfle leur trésorerie avant l’événement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct