D’autres traités n’ont pas abouti à la paix

Sèvres, 1920

Signé le 10 août 1920, le traité de Sèvres entend dépecer l’Empire ottoman, entré en guerre aux côtés de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie en octobre 1914. Ses parties arabophones deviennent théoriquement indépendantes, mais passent en réalité sous la tutelle des Européens. La Grèce reçoit la côte occidentale de l’Anatolie, y compris Smyrne. La création d’une Grande Arménie indépendante est prévue ainsi qu’un Kurdistan autonome, etc.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct