Plus de 200.000 euros

Epinglé au fil des enquêtes du Secm : « Chaque année, nous recevons des dizaines de signalements faisant état de prestations non conformes ou non effectuées renseignées par des praticiens de l’art infirmier à domicile. Le Secm effectue par ailleurs ses propres analyses de risques. Ainsi, nous savons que les praticiens de l’art infirmier à domicile qui facturent plus de 200.000 euros par an facturent en général également des prestations non effectuées. Quelque 180 praticiens de l’art infirmier à domicile dépassent ce montant chaque année ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct