Philippe Gilbert au «Soir»: «Être privé de Tour de France est une décision impossible à comprendre»

Philippe Gilbert au «Soir»: «Être privé de Tour de France est une décision impossible à comprendre»

Au sortir du bus de sa formation, au départ d’Halle Ingooigem dont il a pris la troisième place (voir ci-dessous), il n’a pas caché sa frustration mâtinée d’incompréhension. Malgré un sourire de façade dont il ne se départira pas durant ses propos, Philippe Gilbert n’a pas mâché ses mots, clairement déçu par le choix de sa formation Deceuninck – Quick-Step qui a décidé de laisser le vainqueur de Paris-Roubaix à la maison durant le Tour de France.

Une décision qui, dans l’objectivité des faits et des qualités intrinsèques du Remoucastrien, peine à trouver une explication logique. D’ailleurs, il l’assure, Philippe Gilbert la cherche toujours, cette explication qui, quoi qu’il en soit, va influencer la couleur du maillot qu’il portera, la ou les prochaines saisons.

Philippe, vous attendiez-vous à cette non-sélection pour le Tour de France ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct