«Le projet éditorial est essentiel»

Le Soir abandonnera-t-il définitivement l’expression « changement climatique » pour d’autres comme « urgence climatique » ou « crise climatique » ? « Non, affirme Christophe Berti, rédacteur en chef. Non pas parce que nous ne sommes pas convaincus que des changements profonds sont nécessaires pour répondre aux défis climatiques. Mais parce que nous pensons que chacun doit rester dans son rôle et que le nôtre en tant que journalistes est davantage de développer un projet éditorial qui donne toute sa place aux questions climatiques et qui les situe dans toute leur tranversalité. Derrière elles, il y a en même temps du climat, de l’économie, de la politique, de la mobilité, du social… Pour rendre compte de tous ces aspects, il faut multiplier les angles, les sujets. Et c’est là pour nous l’essentiel. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct