«Si on compare au football des hommes, on se trompe»

Le succès populaire (voire ci-dessus) est bien là. « Quand on voit le nombre de tickets vendus dans tous les stades, il est clair que c’est un grand succès », admet notre consultant Philippe Albert. Mais reste à voir si on peut, sur les plans sportif et technique, faire la comparaison avec le foot masculin à ce stade de la compétition.

Cécile De Gernier, visage connu du football féminin en Belgique, tire, elle, un premier bilan positif de ces hostilités. « Je suis agréablement surprise par le rythme des rencontres et par la progression physique de certaines équipes », remarque la joueuse du Standard et ex-internationale chez les Red Flames (28 caps). « Car, au niveau technique, c’est assez comparable avec les hommes. Même s’il y a davantage de pertes de balle. Ce n’est fatalement pas le même football, mais je prends du plaisir à regarder ces rencontres. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct