Conseil de l’Europe: les éléments qui ont pesé dans la défaite de Didier Reynders

Didier Reynders a très vite félicité sa rivale croate Marija Buric, mercredi soir à Strasbourg.
Didier Reynders a très vite félicité sa rivale croate Marija Buric, mercredi soir à Strasbourg. - Belga.

On s’attendait à un résultat très serré, il l’est moins que prévu. La ministre croate des Affaires étrangères Marija Buric l’a emporté avec 60 % des suffrages contre 40 % pour Didier Reynders. Notre ministre sortant des Affaires étrangères ne sera donc pas le 15e Secrétaire général du Conseil de l’Europe. C’est une femme et ce n’est que la deuxième fois que cela arrive après une Française, Catherine Lalumière qui l’a été de 1989 à 1994.

Plusieurs éléments ont pesé dans la balance dont le vote Est/Ouest, le genre (homme/femme) et le vote des Russes. Au nombre de 18, ceux-ci ont réintégré l’APCE – Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe – mardi après plusieurs années d’absence liées au conflit en Ukraine et l’annexion forcée de la Crimée par la Russie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct