lesoirimmo

Le roi Philippe au «Soir»: «Le monde entier avait découvert en Eddy Merckx un nouveau héros»

Le roi Philippe avec Eddy Merckx.
Le roi Philippe avec Eddy Merckx. - Belga.

Lorsque son oncle, le roi Baudouin, reçoit Eddy Merckx au château de Laeken, le roi Philippe a neuf ans. Un souvenir qui accompagne encore le roi aujourd’hui.

« Il y a cinquante ans, tout le pays était en liesse, enfin un Belge avait à nouveau remporté le Tour de France ! », écrit le roi Philippe au Soir. « C’était la première de cinq magnifiques victoires de la plus prestigieuse des courses cyclistes et Eddy Merckx fut accueilli en véritable héros lors de son retour en Belgique. J’avais neuf ans à l’époque et déjà je percevais l’impact de cette superbe victoire. L’émotion et la joie qui accompagnèrent cette performance sont gravées dans ma mémoire. Le monde entier avait découvert un nouveau héros. Toute la Belgique était fière ! »

Pour le souverain, « son palmarès inégalé » a fait de lui « le meilleur coureur cycliste de l’histoire ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct