Le Tour de France 1969, le chef-d’œuvre d’Eddy Merckx

Eddy Merckx à la Cipale.
Eddy Merckx à la Cipale. - Photo News.

En ce mois de juillet torride, la Lune et le Soleil s’opposèrent dans un duel sur une autre planète, celle de la perfection absolue. Le pied léger, Neil Armstrong posa sa griffe sur le satellite naturel de la Terre, tandis que, le mollet acéré, rayonnant dans sa tunique safranée, Eddy Merckx dépoussiérait les livres de souvenirs : 30 ans après Sylvère Maes, un Belge gagnait enfin le Tour de France.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct