De Fillon à Royal en passant par Macron, les phrases assassines du livre de Nicolas Sarkozy (vidéo)

De Fillon à Royal en passant par Macron, les phrases assassines du livre de Nicolas Sarkozy (vidéo)

De François Fillon à Ségolène Royal en passant par Alain Juppé et Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy décrit sans ménagement ses compagnons ou adversaires politiques dans « Passions » (Éditions de l’Observatoire), paru jeudi. Voici les bonnes perles.

– Edouard Philippe  : « Il démontre une force et un calme que je ne lui supposais pas. Il est un Premier ministre loyal et compétent. Il a même fait de son supposé manque de charisme un atout. »

– Lionel Jospin : Après le 21 avril 2002, « l’amertume l’avait submergé. Il y avait du Giscard de 1981 dans le Jospin offensé de 2002. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct