Un ange passe, voici Aksinia Mihaylova

Aksinia Mihailova est une alchimiste. S’empare de mots que nous croyons connaître, les emmène ailleurs, les plonge dans le puits de sa vie et nous les rend transfigurés.
Aksinia Mihailova est une alchimiste. S’empare de mots que nous croyons connaître, les emmène ailleurs, les plonge dans le puits de sa vie et nous les rend transfigurés. - D.R.

Aux quatre coins du monde, les amoureux de poésie comptent depuis peu une poétesse remarquable. Editée dans une vingtaine de pays, la Bulgare Aksinia Mihaylova s’est d’abord fait un nom dans son pays, où elle a publié six recueils de poésie, dès l’âge de trente ans.

Le monde francophone l’a découverte en 2014, avec un livre de poèmes d’amour, Ciel à perdre (Gallimard), qu’elle a écrit en français et qui lui a valu le Prix Apollinaire. La voici, cinq ans plus tard, qui confirme, avec Le baiser du temps, également écrit en français, un talent qu’elle a immense.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct