Rallye d’Ypres: une balade bien utile pour Thierry Neuville

Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ont étrenné un rallye d’un genre nouveau.
Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ont étrenné un rallye d’un genre nouveau. - Willy Weyens

Les fans qui ont rallié par milliers le Westhoek pour y suivre le rallye d’Ypres sont des puristes. Vendredi soir, à l’heure où les rayons du soleil se faisaient à nouveau supportables, ils étaient tous éparpillés au long des spéciales du plus grand rallye belge, répondant aux noms chantants de Zonnebeke, Hollebeke ou Kemmelberg. Pas question pour eux de lézarder au pied des Halles aux Draps, ou d’y rejoindre les terrasses, également bondées à l’heure d’un apéro plus que mérité.

Alors, au moment où se croisaient les concurrents du « vrai rallye » et ceux du « Rally Masters », une ambiance plutôt feutrée régnait sur l’une des plus belles places de Belgique, essentiellement occupée par les habitués du coin, plutôt interloqués par ce ballet insolite qui rythme traditionnellement les lieux à la fin du mois de juin. Pas de grande clameur à l’attention de ces pilotes enfin lancés dans leur course.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Rallye